Chronique de David : Le cinquième gardien

« J’ai tout de suite accroché au livre, il y a énormément d’action, je n’ai guère eut le temps de m’ennuyer. Nous passons de 1986 à 2016 à travers le récit du doyen et les écrits d’un ingénieur morts avec les liquidateurs de l’époque.
Mis à part la bande de mercenaires qui ne fait que jouer son rôle, tous les personnages sont intéressants. Depuis Awen, jeune geek rondouillard qui sort des vannes à deux balles pour tromper sa peur à Lucifer qui a un vécu très particulier en passant par le doyen qui n’est pas tout net, ils ont tous un trait de personnalité attachant. Et puis la manière dont ils se rejoignent à la fin est assez époustouflante, bravo à l’auteur. »

Merci à David (La Fabrique du bonheur, @bujoaddictcommunity) pour sa chronique sur Le cinquième gardien, roman d’aventure d’Ismaël Lemonnier.

Vous pouvez retrouver sa chronique sur son blog et en IGTV sur son compte Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.