Collectif #2

Vous trouverez ci-après, par ordre alphabétique, les biographies des quinze auteurs ayant participé au recueil Coups de vent en mer.

Marie Anjoy
Désormais infirmière à la retraite, je vis dans le sud de la France. Rêveuse, j’écris, pour mon plaisir et ceux de mes lecteurs, des romances avec happy end à l’image de celles que je lisais et qui me permettaient de décompresser après des journées difficiles.
Juste un défi entre nous est mon premier roman. Aimant les challenges, je me lance dans un nouveau genre littéraire avec Ultime Sanction.
Je vis toutes mes passions : voyage, cuisine, photographie, écriture, comme j’ai exercé mon métier. Intensément.

Laurine Bertrand
Toute petite, je suis tombée amoureuse de la lecture. En lisant, j’ai grandi la tête pleine d’histoires et de rêves.
Si ma consommation de livres a diminué pendant mes études d’ingénieur à Marseille puis Bruxelles, je retourne à ma passion première grâce à l’écriture de cette nouvelle qui est née sur mon clavier.

Élie Bouët
J’ai trente ans. Je vis dans un petit appartement, dans un coin tranquille du sud-ouest de la France.
Je me dis auteur. Le fait est que je publie de nombreuses nouvelles, en science-fiction, thriller, et même en littérature blanche.
Je me dis aussi transféministe, et m’évertue à expliquer ce concept aux premières personnes venues.
J’aime beaucoup mon chien.

Karis Demos
Bercé par les contes vendéens côté maternel et par les mythologies grecques côté paternel, je me suis très tôt lancé dans l’exploration des légendes, du surnaturel et du rêve… Mes récits prennent place dans un monde où les humains n’y sont pas l’espèce dominante, et où Nature et Imaginaire font cause commune contre les bassesses de la réalité.
C’est dans cet univers, miroir du nôtre, que s’inscrit La Source du Pranium, une écofiction qui mêle anticipation et fantastique, et dont Le carnet d’Anatole K. est le premier tome.

Augustin Extier
Après avoir passé plusieurs années à voyager, j’ai décidé de reprendre mes études et suis aujourd’hui en licence de philosophie à la Sorbonne. J’ai commencé à écrire des histoires dès que j’ai su tenir un crayon. Depuis, j’écris et m’essaie à plusieurs formes d’expression littéraire, qu’elle soit théâtrale ou romanesque. Mais l’envie de devenir auteur a germé de longues années avant que je pus reconnaître qu’effectivement, c’est de ce que j’écris que je souhaite vivre. Depuis, le souhait de devenir auteur et de vivre de mes histoires ne me quitte plus. C’est mon plus grand rêve.

Ophélie Hervet
Vétérinaire, je suis une trentenaire qui n’a jamais voulu choisir entre la littérature et la science. Ce mélange improbable entraîna un savant jonglage entre les genres et les époques, d’une médecine médiévo-magique à de la chirurgie cyborgienne de pointe.
Mon univers de prédilection ? Les mondes imaginaires et les avenirs fantasmés. Et bien sûr, des personnages toujours un peu hors-norme. Relations, apprivoisement mutuel, souffrance et dépassement de soi… de multiples thèmes qui inspirent ma Muse/Triton sadique et en fait voir de toutes les couleurs à mes héros. Celles de l’arc-en-ciel, évidemment !
http://ophelie-hervet.com/

Martin Niementowski
Enseignant et chercheur en histoire médiévale, j’ai commencé récemment à écrire.
Depuis mon plus jeune âge, la lecture et la littérature m’ont été d’un grand secours. Quant à l’écriture, elle me permet une liberté rarement accessible ailleurs.
Je me lance aujourd’hui dans plusieurs concours de nouvelles, avec notamment une publication à venir chez Flatland éditions.

Christian Perrot
Écrivain autodidacte, je me considère comme un conteur dont les récits invitent au dépaysement et à l’imaginaire. Spécialisé en science-fiction, fantastique et fantasy par goût, je n’hésite pas à écrire dans d’autres registres, selon ma muse.
Avec dix romans parus à compte d’éditeur, et autant de participations à des anthologies de nouvelles, j’ai rallié, au fil des années, un grand nombre de lecteurs à mes écrits. Je réside depuis les années 90 en Alsace, mais n’ai pas oublié sa région natale. En effet, mon dernier roman paru au Québec se déroule en Provence, et à Marseille, où je suis né (dans le 4e) en 68.

Marie Piroth
Née en 1994, j’ai longtemps vécu à Dijon avec ma famille avant de m’enfuir vers Nantes en 2017 pour poursuivre mon internat de Dermatologie.
Les études médicales, bien que passionnantes, demeurent longues et parfois difficiles psychologiquement.
J’ai toujours trouvé refuge dans le sport, la musique, la lecture. Enfant je rêvais de pouvoir écrire un livre.
J’ai attendu 2020 pour m’essayer à l’écriture et assouvir ce rêve.
Une traversée mouvementée est ainsi ma toute première nouvelle (d’une longue série je l’espère).

Estelle Raffy
Diplômée en neurosciences et en sciences cognitives, je m’oriente vers la philosophie des neurosciences et l’enseignement.
Mes passions concernent aussi la musique, les arts martiaux et la neurobiologie du poulpe.
Scientifique de formation et littéraire dans l’âme, je dévore les livres de Tolkien, Zweig, Conan Doyle, Daniel Tammet et Mambrino. Mon côté cinéphile : Le Silence des agneaux et Phoebe in Wonderland.
Enfin, je participe à plusieurs concours de nouvelles ainsi qu’à des ateliers d’écriture annuels.

R. Senelier
L’absence absolue de sens de l’orientation peut vous mener à bien des endroits étranges…
Dans mon cas, mon chemin zigzague entre réel et imaginaire, du fin fond d’un triangle des Bermudes de l’Est français aux allées de l’urban fantasy en passant par la Réunion, la science-fiction et les chemins de forêt.
Le fil d’Ariane ? L’écriture, bien sûr.

Jean-Marc Sire
Mon univers est un joyeux mélange de science-fiction, d’histoires surréalistes, de fantasy déjantée et de carnets de voyage.
En 2013, je publie ma première nouvelle dans Lanfeust Mag et depuis je fréquente régulièrement les sommaires de revues et d’anthologies. En 2017, j’ai été lauréat du prix Alain Le Bussy pour ma nouvelle In Google we trust.
Vous pouvez retrouver son actualité littéraire sur son blog : the-wakwak-tree.overblog.com

M. Vanded
Passionnée d’histoire de l’art et de curiosités, je me trouve le plus souvent errant le cheveu au vent, ou dans un musée, lunettes sur le nez.
Adepte des grandes balades à pied malgré les ampoules, et de l’écriture à la plume malgré l’encre qui bave, j’occupe aussi mon temps libre à cuisiner, empiler des choses à lire sur tout et n’importe quoi, et chercher mon téléphone.
Il m’arrive aussi d’écrire, quand mon esprit vagabond, la vie et l’alignement des planètes me le permettent.

Susanne Wattelet
Femme au foyer, mère de deux enfants et passionnée de bande dessinée, je me suis acharnée toute ma vie à apprendre le dessin.
J’ai aujourd’hui presque cinquante ans. Il est temps pour moi d’accepter l’horrible vérité : je ne suis pas nulle, mais pas assez douée (en dessin. Comme mère, j’assure !).
Peu importe, j’aime les histoires et parfois les mots suffisent.

Bernard Weiss
Lecteur assidu depuis l’enfance de SF, puis de fantasy et de fantastique, je suis passé de l’autre côté du miroir de l’écriture après une longue maturation, ou procrastination, selon les points de vue.
J’ai publié quelques nouvelles dans des anthologies (Notre-Dame des Marrons, in Muséums, Malpertuis 2011 – Charmants enfants, in Le monde selon Eve, Voyel 2010,…), ainsi que dans des revues et fanzines.
Après quelques années loin de la littérature, je replonge désormais dans les délices des mondes imaginaires.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.