Chronique d’Allys : Le Naufrage du Titan C

« C’est une chose que j’ai appréciée dans ce roman car les adolescents ne sont pas les plus forts et les plus intelligents par rapport à des adultes incompétents. […] Leurs réactions sont des réactions d’adolescents. Et c’est ce qui donne du réalisme à ce roman. »

Merci à Allys pour sa chronique sur Le Naufrage du Titan C, de Philippe Aurèle Leroux et Sébastien Louis.

Vous pouvez retrouver sa chronique sur son blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.