Chronique de Maria-Magdalena : Meurtre à l’ambassade

« J’ai beaucoup aimé ce roman empli de suspense et qui nous fait réfléchir. J’ai particulièrement apprécié les citations en début de chaque chapitre. On découvre en même temps que [David], les indices et les informations. C’est une vraie course contre la montre, l’adrénaline est présente et nous fait sentir que chaque seconde est comptée. »

Merci à Maria-Magdalena (L’Âme des mots) pour sa chronique sur Meurtre à l’ambassade, premier roman policier de Damien Guichardon.

Vous pouvez retrouver sa chronique sur son compte Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.