Chronique d’Ela : Braquage de l’ambassade

« La suite de « Meurtres à l’ambassade » a tenu toutes ses promesses. Nous retrouvons notre personnage principal, toujours aussi touchant et attachant. Ce thriller est prenant, excitant et captivant. Pas un seul temps morts. Un dépaysement total avec des villes, régions, pays, décrit avec envie, vécu et suite à de nombreuses recherches donne à cette lecture, un voyage extraordinaire. »

Merci à Ela (Ela Raleuse) pour sa chronique sur Braquage de l’ambassade, premier roman policier de Damien Guichardon.

Vous pouvez retrouver sa chronique sur Babelio.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.