Chronique d’Elodie : Meurtre à l’ambassade

« Une fois prise d’affection pour David, je vais trembler avec lui, dans sa course à la vie, car oui, le but de cet homme est de rester en vie le plus longtemps possible malgré tous les dangers qui le guettent. Il y a dans ce roman un suspense à n’en plus finir, des rebondissements, des meurtres, on se demande comment tout ça va bien pouvoir finir. »

Merci à Elodie (Heylowdylitdeslivres) pour sa chronique sur Meurtre à l’ambassade, premier roman policier de Damien Guichardon.

Vous pouvez retrouver sa chronique sur son site internet, sur Instagram, sur Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.