Chronique d’Amandine Petit : Meurtre à l’ambassade

« L’intrigue nous plonge directement dans l’action, et le début est à l’image du reste du roman. On ne s’ennuie jamais, c’est pleins de rebondissements, de questionnement. Nous sommes pleinement émergés dans l’action et surtout en immersion en Thaïlande, à Hong Kong et Macao »

Merci à Amandine (lydia59146) pour sa chronique sur Meurtre à l’ambassade, premier roman policier de Damien Guichardon.

Vous pouvez retrouver sa chronique sur compte Babelio.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.