Chronique de Marie Agnese : Meurtre à l’ambassade

« L’écriture est fluide, le dépaysement est total et nous permet une véritable immersion au cœur de l’enquête. Amateurs/amatrices de polars à suspens, surprises et courses poursuites vous devriez adopter ce policier et soyez prêt(es) à retenir votre souffle ! »

Merci à Marie (@sweetness_in_paris) pour sa chronique sur Meurtre à l’ambassade, premier roman policier de Damien Guichardon.

Vous pouvez retrouver sa chronique sur compte Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.