Chronique de La navigatrice de l’Imaginaire : Le Naufrage du Titan C

«  J’ai apprécié les aspects de Hard-SF mis en avant de manière discrète et accessible. Je trouve vraiment chouette qu’un lectorat plus jeune puisse être exposé justement à cette science que j’affectionne tant, qui n’est ni rendue trop simplette, ni trop complexe. »

Merci à La navigatrice de l’Imaginaire pour sa chronique sur Le Naufrage du Titan C, de Philippe Aurèle Leroux et Sébastien Louis.

Vous pouvez retrouver sa chronique sur son blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.